Pose de parquet flottant et entretien : Nos conseils

Le parquet flottant est apprécié pour la grande variété d’essences dans lesquelles il se décline. Il donne une belle allure aux intérieurs.

[su_row]
[su_column size= »1/3″]

Rapidité

Une installation rapide.

[/su_column]
[su_column size= »1/3″]

Avantageux

TVA + Assurance.

[/su_column]
[su_column size= »1/3″]

Pose parquet Flottant

Contactez nos artisans

[/su_column]
[/su_row]

Les avantages du parquet flottant

Le parquet flottant n’est pas vraiment un parquet au sens propre du terme, il s’agit plutôt d’une méthode de pose des lames. Cette technique se caractérise par l’absence d’un système de fixation spécifique : on n’utilise ni colle ni clou. Le parquet flottant est seulement posé sur le sol.

Le revêtement tient grâce à des dispositifs spécifiques grâce auxquelles les lames sont fixées entre elles et se maintiennent au sol. On dit qu’elles flottent puisque, d’un point de vue technique, rien ne les relie à un quelconque support.

Étant donné qu’un parquet en bois massif a impérativement besoin d’être collé ou cloué, il s’agit obligatoirement de parquet contrecollé.

Caractéristiques techniques du sol flottant

Le parquet flottant est constitué de trois couches. Ensemble, ces dernières forment des lames spécialement façonnées pour avoir des caractéristiques se rapprochant de celles du bois massif. La première couche ou couche d’usure est constitué de bois noble : elle correspond à la partie visible du revêtement. Elle est garante de la solidité du parquet.

La couche intermédiaire, qui est faite de bois aggloméré, est la partie la plus épaisse. Avec la couche de contre-parement qui est généralement constituée de résineux, elle contribue à la stabilité de l’ensemble. Le tout se pose grâce à des clips.

Une pose simple à mettre en œuvre

Le parquet flottant présente un principal avantage : sa simplicité de mise en œuvre. Son installation est facile et se fait rapidement. Il s’agit de la méthode la plus en vogue actuellement. Pour bénéficier d’un beau parquet le plus longtemps possible, il est recommandé d’opter pour une couche d’usure épaisse.

Plus l’épaisseur est importante, plus le revêtement est robuste mais il est également plus cher. Dans ce cas, il est possible de poncer régulièrement le parquet pour entretenir son aspect esthétique.

Choisir un parquet flottant stratifié

Le parquet flottant stratifié présente de nombreux avantages. En plus d’être facile à poser, il est aussi aisé à entretenir.

Pour effectuer le meilleur choix et pour faire en sorte que votre sol préserve son lustre pendant de nombreuses années, vous devez savoir le choisir.

Les critères de choix du parquet flottant stratifié

Pour acheter le bon parquet flottant stratifié, tenez compte de la qualité des matériaux de toutes les couches la composant :

  • Quel matériau compose la couche d’usure (la couche supérieure). Est-elle recouverte d’une couche de protection et/ou de finition ?
  • Quel matériau compose le support central qui détermine aussi la longévité du parquet flottant stratifié ?
  • Quel matériau compose la couche inférieure du parquet stratifié dont le rôle est d’assurer la stabilité du revêtement ?

La fréquence de passage

parquet flottantEn plus de la qualité des matériaux, vous devez aussi tenir compte de la fréquence de passage dans la pièce dans laquelle le parquet flottant stratifié sera posé.

Pour un usage domestique, optez pour un parquet :

  • Classe 21 pour une pièce à usage modéré ;
  • Classe 22 pour une pièce à usage normal ;
  • Classe 23 pour une pièce à usage important.

Pour un usage professionnel, choisissez un parquet :

  • Classe 31 pour une pièce à usage modéré ;
  • Classe 32 pour une pièce à usage normal ;
  • Classe 33 pour une pièce à usage important.

Notez que plus la classe est élevée, plus le parquet flottant stratifié fait preuve de résistance et de solidité.

Outre ces différents facteurs, l’essence et la couleur du parquet flottant stratifié doivent aussi entrer en ligne de compte dans votre choix.

Le parquet flottant dans la salle de bain

La pose de parquet flottant dans la salle de bain est tout à fait réalisable sans que cela ne compromette la qualité du sol. Il vous suffit de respecter certaines règles et de savoir choisir le bon parquet.

En raison de l’humidité qui règne inévitablement dans la salle de bains, il est souvent déconseillé d’opter pour le parquet flottant dans cette pièce. Néanmoins, ce n’est pas chose impossible. Et le respect de certaines règles permet de préserver la qualité du parquet.

Bien choisir le matériau du parquet flottant

Le matériau utilisé dans la fabrication du parquet flottant destiné à la salle de bain fait l’objet d’un traitement particulier. Il peut être conçu de manière à mieux supporter l’humidité en étant verni ou huilé, par exemple.

L’essence utilisée doit être choisie avec soin. Celle-ci doit être suffisamment résistante pour supporter les conditions qui règnent dans cette pièce de la maison. C’est ainsi, par exemple, qu’on retrouve un parquet flottant en chêne vieilli, en pin, en bois brut massif, en teck, en acacia ou autre. Notamment du fait de leurs origines, les bois exotiques sont parfaits pour une salle d’eau.

Dans tous les cas, il importe d’opter pour le matériau le mieux adapté au taux d’humidité ambiant. Afin de prendre la bonne décision, les conseils d’un professionnel sont précieux et incontournables.

Entretien du parquet flottant de salle de bain

Parquet flottant salle de bainAfin que le parquet flottant que vous aurez mis en place dans votre salle de bain puisse durer le plus longtemps possible, pensez à amoindrir l’humidité dans la pièce.

En pratique, il est nécessaire d’ouvrir le plus souvent possible la porte et les fenêtres de la salle de bain afin d’aérer mais aussi pour empêcher l’humidité de s’installer durablement. Veillez, par ailleurs, à ce que le sol flottant soit toujours parfaitement sec lorsque la salle de bain n’est pas utilisée.

Outre cela, utilisez le plus souvent possible des produits nettoyants spécialement conçus pour conserver le lustre du parquet flottant.

Entretien du parquet flottant

L’entretien de votre parquet flottant est indispensable pour préserver la belle allure de celui-ci. Quelques gestes au quotidien permettent de le conserver en excellent état.

L’entretien du parquet flottant est simple mais ne s’impose pas toujours comme une évidence. Découvrez les conseils qui vous permettront d’entretenir correctement votre sol flottant à travers quelques gestes simples.

Entretien du parquet flottant : Le lavage

L’entretien d’un parquet flottant implique un lavage quotidien. Le nettoyage à l’aide de l’aspirateur est déconseillé car il risque de rayer le sol. Utilisez de préférence une serpillière humidifiée. En fonction de l’état du parquet, vous pouvez utiliser soit du savon noir, soit uniquement de l’eau tiède.

Une fois le lavage effectué, redonnez de la brillance à votre parquet en le lustrant à l’aide d’un chiffon propre et non abrasif.

L’application d’un protecteur de couche

entretien parquet flottantEn plus de l’entretien quotidien, il est possible de renforcer le parquet flottant grâce à un protecteur de couche. Il peut s’agir d’un vitrificateur ou de quelques couches de vernis. Ce protecteur de couche aura pour effet de rendre le parquet plus brillant, donc plus esthétique. D’autre part, son application contribue à protéger la surface de l’usure.

Utiliser un protecteur de couche est impératif quelle que soit la pièce dans laquelle le parquet flottant a été posé. La fréquence de ce geste d’entretien dépendra toutefois de l’utilisation de la pièce : plus cette dernière est utilisée et plus il y a de fréquents passages sur le sol flottant, plus l’application du protecteur de couche doit être régulière.

L’entretien du parquet flottant par un pro

Si votre parquet flottant s’est tellement terni avec le temps et que vous ne savez pas comment lui redonner du lustre, faites donc appel à un professionnel en la matière. En cas de besoin, ce dernier est le mieux placé pour déterminer le traitement adéquat pour le sol flottant.

En recourant au service d’un spécialiste, vous êtes, de plus, certain de ne pas abîmer le parquet.

La pose du parquet flottant

Réussir la pose du parquet flottant n’est pas évident pour tout le monde. Il faut respecter certaines règles afin d’éviter que le sol flottant ne se décolle.

Composé de trois couches disposées en fibre croisées, le parquet flottant a été créé entre le XIXème et le XXème siècle, pour répondre aux exigences esthétiques et de poses rapides. Il est généralement sous la forme de lames ou en dalles et s’assemble par rainures et languettes.

Les étapes de la pose du parquet flottant

Les différentes lames du parquet flottant ne sont pas collées les unes aux autres. Raison pour laquelle la pose requiert la maîtrise des étapes décrites ci-après.

La préparation du sol pour la pose du parquet flottant

Assurez-vous que la surface soit bien sèche avant de poser le parquet flottant. De plus, pour éviter que l’ensemble ne soit en relief au lieu d’être parfaitement uniforme, il faut aussi que le sol soit plan. Pour cela, recourrez à un enduit auto-lissant.

Notez, outre cela, que l’un des pires ennemis du parquet flottant est l’humidité. Si vous ne savez pas si une pièce est humide ou pas, vérifiez cela à l’aide d’un humidimètre. A partir de là, vous déciderez si la pose d’un film d’étanchéité est nécessaire ou non.

La pose du parquet flottant proprement dite

pose parquet flottantCommencez cette étape pose en identifiant le mur le plus droit dans la pièce. Ce mur servira de point de départ de la pose. Une distance de 10 mm entre les lames et le mur est nécessaire pour que le bois du sol flottant puisse « respirer ».

Pour fixer les lames entre elles, utilisez de la colle que vous allez appliquer au niveau de leurs rainures. Une fois qu’elles sont emboîtées entre elles, placez une cale entre le mur et la première lame se trouvant le plus près du mur.

L’espace de 10 mm laissée entre les lames et le mur servira à poser la plinthe.

Conseil pour bien poser votre parquet flottant

  • La pose flottante doit être impérativement effectuée sur un sol parfaitement plan, stable et sec, cependant, le parquet flottant peut se poser sur tout type de sol à condition que les règles spéciales en la matière soient respectées.
  • Pour que le parquet réponde aux exigences de tout type de sol, les sous couches sont ici indispensables.
  • Le bois réagissant aux variations atmosphériques (humidité, température…), la pose du parquet dans les pièces humides et mal chauffées est fortement déconseillée.
  • Le choix de colle vinylique en biberon est un idéal, et sa consommation est de vingt-cinq centilitre (25 cl) pour quatre mètre carré (4 m2) de parquet environ.
  • Après avoir acheté le parquet, maintenir le paquet fermé dans la pièce où il sera posé et attendre 48 heures avant la pose. Ouvrir les paquets seulement au moment de la pose.

Dans le cas où vous ne maîtrisez pas la pose du parquet flottant, faites appel à un professionnel afin de ne pas abîmer les lames.

Devis pose parquet flottant

Déposez votre demande en 30 secondes et recevez jusqu’à 5 devis gratuits d’artisans qualifiés, disponibles près de chez vous.

Devis Gratuits & Sans Engagement

Informations personnelles pour établir le devis

Détaillez vos travaux le plus précisement possible